Société Saint François de Sales
"L’Esprit Saint nous donne la grâce d’aspirer à lui et de respirer pour lui."
St François de Sales

Filles de Saint François de Sales > Salésiennes Missionnaires de Marie Immaculée > Actualités

Année du Prêtre !


Henri Chaumont Son temps et ses oeuvres

…En replaçant le Père Chaumont et son oeuvre, ses oeuvres, dans le cadre de leur temps (…) nous retrouverons mieux l’esprit profond qui doit nous animer et nous serons nous-mêmes poussés à une attitude réaliste à l’égard de notre propre époque…

Le premier résultat en sera sans doute de relativiser le coefficient catastrophique, ou tout au moins dramatique, que l’on donne si facilement à notre époque : elle n’est vraiment pas la seule de son genre... Le second serait de nous faire prendre conscience que c’est en pleine vie, dans un contexte difficile et agité que le P. Chaumont a pensé, vécu, aimé, créé, et qu’il est allé à l’essentiel au lieu de baisser les bras ou de se joindre aux interminables et souvent bien douloureuses disputes et divisions qui ont marqué la seconde partie du XIX siècle, même entre catholiques. (…)

N’oublions pas qu’il vécut sous les papes aux personnalités fortes et contrastées que furent Grégoire XVI, Pie IX et Léon XIII et qu’il eut pour contemporains le Curé d’Ars, Bernadette, Thérèse de l’Enfant Jésus, Jean Bosco. Lacordaire, Dom Guéranger, Lavigerie, Ozanam, Manning, Newman, Montalembert, Albert de Mun, Mgr Pie et Mgr Dupanloup, Veuillot, Léon Harmel et la première génération des catholiques sociaux... etc. etc.

En plus des écrivains ou savants connus de tous, Il y eut aussi, à cette époque, La Mennais, Renan, Loisy, Gambetta (…), J. Ferry, Waldeck-Rousseau, Combes et leurs remuants amis A. Comte, Darwin, Proudhon, Nietzsche, Marx, Garibaldi, Bismarck...

JPG - 31.4 ko

Il a travaillé beaucoup avec Mgr de Ségur, mais aussi avec d’autres représentants qualifiés de la grande famille des disciples de St François de Sales : la Mère Marie de Sales Chappuis (Visitation), le P. Brisson (Oblats et Oblates de S.F.S.), le P. Tissot (missionnaires de S.F.S., son directeur après la mort de Mgr de Ségur). Il connut bien et aida le P. Bailly (journal la Croix). De sa visite à la Mère Marie de Sales, à Troyes, Il ramena, outre de précieux conseils pour l’originalité propre de ses projets de fondations, une consigne pour sa vie entière ‘se tenir constamment à la disposition de Dieu’.

Au milieu de tout ce monde-là (et J’en ai passé beaucoup d’autres), monde parfois bien agité et fort bruyant, le P. Chaumont reste lucide et pour lui-même et pour ceux qu’il conseille, et il continue à travailler en profondeur, à l’essentiel. Avouons que plus d’un, à sa place, aurait perdu l’équilibre, se serait laissé embarquer ou aurait pensé qu’il ne pouvait rien faire, lui, petit vicaire, petit aumônier de Frères, vocation tardive, sans aucun diplôme académique... Il est singulièrement encourageant de constater que sa spiritualité, inspirée par François de Sales, a subi dès le départ l’épreuve du feu, quand on découvre dans quel contexte il l’a édifiée et vécue. (…)

JPG - 23.1 ko

Soyons rassurés : le sillage que nous suivons n’est pas celui d’un petit bonhomme pieusard et monocorde. Il ne dépare pas, à son niveau et pour son époque, dans la lignée du grand, vigoureux et fécond évêque d’Annecy qu’il nous a donné pour Patron. Ce qui importe plus (…), si l’on songe qu’il est mort à 58 ans, c’est la méthode, l’esprit avec lequel il a fait tout cela (voir ses oeuvres dans document joint). Partout où il passe, il crée des équipes, suscite l’amitié et table sur elle, provoque l’approfondissement de la foi, fait rechercher la volonté de Dieu, centre la vie spirituelle sur la personne de Jésus Christ, se fait le héraut de l’appel universel à la sainteté, propose à l’homme de grandir dans l’amour et par l’amour, ouvre la source des profondeurs de l’Evangile, met au cœur de ceux qu’il touche qu’on peut toujours se convertir plus et rencontrer Dieu davantage, fait face à un renouveau toujours nécessaire en ouvrant toujours plus les âmes à l’Esprit d’amour “qui renouvelle toutes choses”, mise à fond sur la prière et la vie intérieure, qui, authentiques, rendent disponibles et efficaces pour tout service de l’Eglise, comme en face de tout besoin et même de toute détresse du monde qui nous entoure. Ce fut sa réponse, à lui, à l’appel de ce siècle, terrible et magnifique à la fois, que nous avons évoqué tout à l’heure.

Tout cela au prix d’un travail acharné, mais avec des méthodes toutes d’humilité et de douceur, qui ne sont pas “des luttes contre” d’autres, mais un ensemencement, confiant et incessant, de toutes petites vertus, toutes ces valeurs de foi, d’espérance et d’amour dont le monde avait besoin et dont il avait, lui, trouvé le secret chez François de Sales, celui qu’il appelait “la copie exacte de Jésus”.

JPG - 169.2 ko

Relisez, si vous le pouvez, l’introduction à la Retraite d’Athis... Cela vous donnera peut-être envie d’aller plus loin, pour vous refaire, à la source, une âme de prêtre de Saint François de Sales. (…)

(Père E. Lordonne, “Monsieur Chaumont hier et aujourd’hui”)

(Voir ci-dessous des détails complémentaires)

Portfolio

Cliquez sur les images pour les agrandir.

Documents joints


Association Saint François de Sales | Salésiennes Missionnaires de Marie Immaculée | Fils de Saint François de Sales | Prêtres de Saint François de Sales
Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous contacter | Webmestre | Espace privé | SPIP - ©Société Saint François de Sales - 119 Productions