Société Saint François de Sales
"Il faut tout faire par amour et rien par force !"
St François de Sales

Prêtres de Saint François de Sales > Bulletin "Paix et Joie dans l’Esprit Saint"

Paix et Joie N°6 - 316 mars 2018


CONVERSION

Les changeurs. On en connaît, on en voit de ces personnes assises dans les bureaux pour échanger une monnaie contre une autre. Leur objectif ? Augmenter leur possession en faisant de bonnes affaires. Bref gagner de l’argent en traitant de l’argent. Espérons que, à côté de cela, il y a aussi une volonté de rendre service à ceux qui ont besoin de devises pour acheter, voyager, ... dans un pays utilisant la monnaie recherchée.

Dans tous les cas, en convertissant les devises, les changeurs donnent plus de valeur à la monnaie recherchée par les clients, ils en sortent gagnants. La conversion des devises les enrichit davantage.

Ce qui se passe sur le plan des affaires financières peut nous faire signe de ce qui se vit au plan spirituel. En convertissant les devises, les changeurs gagnent davantage. De même, en convertissant notre vie, nos habitudes,... nous en sortons gagnants. Pas forcément financièrement ; ce qui n’est cependant pas contre-indiqué : c’est le cas, par exemple, quand on sort d’une consommation démesurée pour des dépenses raisonnées. Nous donnons plus de valeur, plus d’éclat à notre vie. Nous donnons du « lourd » à notre être.

Toute notre vie sera autant de temps offert pour notre conversion. Non plus de monnaie, mais de notre personne. Cela demande de s’asseoir, un peu comme les changeurs dans leurs bureaux. De bien calculer pour discerner et se rendre compte de ce qui nous enrichit vraiment. Cela demande de la vertu, mais c’est le fruit de l’effort quotidien qui rend vertueux. « On ne trouve jamais une vertu toute faite, il faut la coudre pièce par pièce », nous dit notre saint patron François de Sales. Et pendant le temps du Carême, la prière, le jeûne et le partage sont des moyens qui nous sont proposés pour grandir dans la vertu, pour notre conversion. Mais, dans quel domaine, à quel niveau suis-je invité à donner plus de valeur à ma vie, à mon être ? De quoi dois-je me convertir et vers quoi ?

Quelques instants de réflexion, d’examen de notre vie et de relecture de notre ministère... pourraient nous aider à repérer ces lieux de conversion possibles. Car cette invitation de Jésus continuera à résonner au cœur de notre vie et de notre ministère : « Les temps sont accomplis : le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à l’Évangile. » (Mc 1, 15)

Puisse ce bulletin à travers ses différents articles, sans oublier ce temps de Carême, nous aider à faire de bonnes affaires de « conversion », pour donner encore du « lourd » à notre vie ! Bon chemin vers Pâques, et bonnes fêtes pascales !

P. Jean Claude MUTABAZI, Annecy (France)

Sommaire du n°6 - 316 mars 2018

• Editorial : Conversion J.-C. MUTABAZI

• Thème du mois :
- Scandales et fragilités : guidés par le Docteur de l’Amour Mgr B. PODVIN

- Le ministère, un lieu de conversion E. BLANC

• Une page du Traité de l’Amour de Dieu - La volonté de Dieu signifiée par ses conseils F. CORRIGNAN

• Portrait du chrétien authentique L.-M. LALANNE


Association Saint François de Sales | Salésiennes Missionnaires de Marie Immaculée | Fils de Saint François de Sales | Prêtres de Saint François de Sales
Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous contacter | Webmestre | Espace privé | SPIP - ©Société Saint François de Sales - 119 Productions